Le contenu
Vignoble du Mâconnais

Notre Terroir

Au sein du vaste vignoble du Languedoc, Altugnac exploite aujourd’hui 110 hectares sur l’aire d’appellation Limoux dans la Haute-Vallée de l’Aude. Cette région spécifique est située à l’extrême sud-ouest du vignoble du Languedoc, au pied des Pyrénées, dans une zone où se conjuguent les influences climatiques méditerranéennes et atlantiques. L’endroit est magique et plaît d’emblée aux Collovray & Terrier épris des paysages grandioses et du relief de ce pays cathare. 

Au milieu d’autres cépages plutôt exotiques pour des natifs du Mâconnais, on retrouve dans la Vallée de l’Aude les fameux chardonnay et Pinot Noir, emblématiques de la Bourgogne : un argument de taille pour conquérir ces nouveaux terroirs et s’enrichir de leurs spécificités.

Les vins tranquilles du Limouxin ont su jouer la carte de l’originalité en se fondant sur la coexistence entre les cépages atlantiques et méditerranéens et sur le microclimat local. Ici les vignes sont plantées sur des terroirs dont l’altitude oscille entre 200 et 600 mètres, ce qui permet de tempérer les chaleurs estivales. Cette zone de confluence climatique jouit à la fois d’un ensoleillement optimum dû à l’influence méditerranéenne, de nuits fraîches en raison de la proximité des Pyrénées, d’une bonne ventilation générée par la Tramontane et d’une pluviométrie équilibrée grâce aux apports des entrées océaniques. Au moment de sa reprise par les familles Collovray & Terrier, le Domaine d’Antugnac exploitait 45 hectares. Il compte aujourd’hui autour de 110 hectares plantés en rouge et en blanc, dans des proportions quasiment égales. En termes de cépages, le chardonnay, le mauzac et le sauvignon dominent pour les blancs alors que le pinot, le merlot, le cabernet franc et la syrah se partagent le royaume des rouges. 


Vidéo : Altugnac Collovray & Terrier


Nos parcelles
de vignes

Nos vignes sont situées sur les communes limitrophes d’Antugnac et Montazels. Elles se répartissent en six grands îlots caractérisés par des situations, des expositions et des sols différents. Ces différents terroirs permettent de magnifier l’expression de différents cépages et d’accroître les possibilités d’assemblages les plus intéressantes. Autour du Domaine, au niveau du village, les sols argilo-calcaires sont recouverts de nombreux fossiles marins appelés turritelles. A environ 300 mètres d’altitude, les températures y sont plus élevées que sur les coteaux ce qui favorise des maturités plus précoces, intéressantes pour les cépages rouges en termes de matière et de rondeur.


Le secteur Subitre est situé sur un plateau plus élevé (350 à 500 mètres d’altitude) et se compose de grands coteaux exposés au sud et plutôt venteux. Les sols sont argilo-calcaires, très caillouteux, peu profonds, avec des pierres plates. On y trouve aussi bien des cépages blancs (chardonnay, sauvignon, chenin) que du cabernet.

Le secteur Las Gravas forme un ensemble homogène de 8 hectares plantés en chardonnay et exposés au sud. Il s’agit d’un plateau situé à 400 mètres d’altitude, environné d’un écrin de chênes verts. Ce terroir est unique à Antugnac. Argilo-calcaire, le sous-sol est en effet recouvert d’une couche superficielle graveleuse composée de terre noire riche en débris de schistes. L’air frais venu des Pyrénées contrecarre efficacement la chaleur du soleil, ce qui permet de vendanger à des températures fraîches. Ici les raisins entrent dans la composition des Limoux blanc : « Terres Amoureuses » et « Las Gravas ».

Le secteur Planal jouit de la situation la plus élevée, entre 430 et 500 mètres d’altitude. Le sol de couleur brune renferme des pierres plates et parfois des galets. On observe dans ce secteur les mêmes caractéristiques qu’à Gravas c’est-à-dire une exposition sud, une bonne ventilation et une forte sensibilité à l’influence des montagnes. Dans ces conditions, le pinot se plaît particulièrement. 

Le secteur des Plats, situé à Montazels, est nettement plus chaud et précoce. Les sols caillouteux ont permis d’y ériger de nombreuses cadoles et murs de pierres sèches. Il est planté de cépages rouges (merlot, cabernet) mais aussi d’une importante superficie de vieux mauzac taillé en gobelet, un cépage tardif qui arrive ici à atteindre de belles maturités.

Enfin, le dernier secteur, Pradelle, rassemble les 9 hectares de vignes orientées plein sud. Il est situé au pied de la falaise de Subitre ; la nature des sols y est similaire mais ils sont plus profonds et moins caillouteux. Le climat est plus chaud. On y trouve des cépages rouges (syrah, malbec, merlot) et du chardonnay.